Prince Igor

Une évocation chorégraphique de la Russie éternelle

Prince Igor est un hommage aux traditions slaves, un voyage rythmé au fil des chants et danses de la Russie

immortelle.

Des célèbres danses acrobatiques hautes en couleurs à la Danse des Poupées, de la Place Rouge à Moscou aux

chansons tsiganes autour du feu avec les non moins célèbres lanceurs de couteaux, du voyage en Ukraine avec

le fameux Gopak - qu'on appelle en France Kazachok - au duo comique Le coq et la poule, Le Ballet Russe de

Paris brosse avec talent ces ballets virtuoses et presque familiers.

Mais les artistes ne se contentent pas ici d’enchainer les plus tableaux chorégraphiques. Ils nous font découvrir

pourquoi les russes accordent autant d’importance à la couleur rouge, comment le peuple du nord, le peuple

Nanaï, combat le froid, et quel symbole sacré habite les peuples tziganes de Russie.

Créée en 2003, la compagnie Les Ballets Russes de Paris réunit les meilleurs artistes slaves vivants en France,

tous formés au sein de compagnies russes.

Le chorégraphe et directeur Igor Goriatchine a dansé pour les célèbres Ballets Mosseïev pendant quinze ans et a

fait le tour du monde avec cette compagnie.

En France depuis 1994, il cherche à réactualiser la danse de caractère dans ses chorégraphies, tout en préservant

son style authentique.

7 à 12 danseurs sur scène